Administration et contacts

Président et Chef de Chœur : Yves WUYTS

Rue Blanqui, 92 - 7390 Quaregnon

065/67 34 56

Secrétaire : Dany GODEFROID

Chemin Chêne St Pierre, 31- 7804 Ath

0474/37 25 99

Trésorier : Benoît RENAUX

Rue d’Hérinnes, 44 - 7850 Enghien

02/395 92 95

Webmaster : Jean-Denis LELEU

Rue de Fontenoy, 62 - 7640 ANTOING

0495/43 66 52

La musique baroque à l'honneur...


Depuis près de 30 ans, le Petit Choeur a choisi d'interpréter des chants sacrés ou profanes de la Renaissance et du Baroque, issus des répertoires français, italien, anglais ou allemand couvrant principalement une période allant du XVème au XVIIème siècle mais faisant, de temps à autre, des incursions dans les XIX et XXème siècles.


A l'origine du projet, quelques choristes du groupe vocal ''Les Rolandins'' décidèrent de pratiquer plus assidument la musique baroque. Ils se groupèrent en une formation, certes plus restreinte, mais d'une indéniable qualité vocale, composée de chanteurs expérimentés.

Le Petit Chœur a participé à diverses tournées en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Espagne.

Yves Wuyts

 






 

Le Petit Choeur est placé sous la direction d'Yves Wuyts.

Lauréat du Conservatoire Royal de Mons, il est également formateur au métier de Chef de Choeur à travers des stages organisés par la fédération "A Coeur Joie".

César Geoffray l'initiera au métier d'instructeur et le confirmera dans cette fonction. Depuis, il assure la gestion et la coordination du Conseil Musical de la fédération.

Outre la direction d'une école de promotion sociale, il a enseigné l'histoire de la musique et le chant d'ensemble en Académie de musique.

Yves Wuyts dirige actuellement le groupe vocal de Mons "Les Rolandins", le Petit Choeur ainsi que le Choeur du Hainaut (choeur régional ACJ).

Il est animateur-formateur vacataire de la Direction Générale des Affaires culturelles du Hainaut.

A voir...


Cliquez ici pour visionner un reportage diffusé sur ''Notélé'' à propos du concert donné le 4 février 2012 en l'église Saint-Pierre de Lessines.

Cabau

La collégiale Saint-Vincent de Soignies a été célèbre du 15ème au 18ème siècle pour la beauté de la musique qui agrémentait les offices journaliers des chanoines et pour l’extrême qualité des voix d’enfants qui étaient formés au sein de l’école de chant organisée par le chapitre, la Chantrerie.

Les empereurs et les rois de toute l’Europe sont venus chercher à Soignies les petits chanteurs dont ils avaient besoin pour enrichir leurs chapelles musicales et les musiciens adultes pour l’accompagnement instrumental et les compositions adaptées aux festivités de leurs cours.


Jean-Michel Cabau, un chanoine musicien du début du  18ème siècle ressortira cette année de l’anonymat où il est plongé depuis 300 ans. Il est contemporain de Jean-Sébastien Bach, Antonio Vivaldi et Georg-Friedrich Haendel, les maîtres de la musique baroque. Par la qualité de son écriture musicale, il peut être comparé aux compositeurs français de la même époque : Marc-Antoine Charpentier, Richard Deladande, Marin Marais, Jean-Philippe Rameau, François Couperin.

Il mit ses talents au service de la collégiale de Soignies mais aussi de l’église Ste Elisabeth de Mons au moment de sa reconstruction après l’incendie de son centenaire. Les manuscrits de ses œuvres ont été retrouvés dans les fonds musicaux de St Vincent de Soignies, de Ste Elisabeth de Mons mais aussi de Ste Gudule de Bruxelles et de St Aubin de Namur et sont conservés à la Bibliothèque Royale, au Conservatoire de Bruxelles et aux archives du Royaume de Mons.

Des compositions très intéressantes sont regroupées en une couronne de 12 étoiles dédiée à la Vierge Marie et à ses vertus : la sainteté, l’excellence, la modestie, la virginité, la maternité, la puissance, l’amabilité, la prudence, l’humilité, la clémence, la générosité, la miséricorde.

Informations destinées aux choristes...

 

Aucune information disponible actuellement.

 

 

 

 

Nous vous souhaitons bonne visite.